Actualités

Quand Starck ou Wilmotte transforment les chais bordelais en oeuvres d’art technologiques07 avril 2017

Quand Starck ou Wilmotte transforment les chais bordelais en oeuvres d’art technologiques

Par AFP

Bordeaux – Jean Nouvel au Château La Dominique, Christian de Portzamparc à Cheval Blanc, Philippe Starck aux Carmes Haut-Brion… Célèbres ou moins en vue, des architectes transforment les chais bordelais des grands crus en oeuvres d’art, bijoux technologiques et esthétiques à la renommée internationale.

Les deux derniers-nés, les chais des Châteaux Beychevelle et Kirwan, grands crus classés dans le Médoc, viennent d’être inaugurés à l’occasion des primeurs, un système unique de vente à Bordeaux rassemblant cette semaine des milliers de professionnels du vin, des États-Unis à la Chine.

« C’est une course aux armements. Il y a une image à donner, un dynamisme à montrer, quelque chose de neuf« , observe le directeur général du Château Beychevelle (groupes Castel et Suntory), Philippe Blanc, soulignant que la motivation première reste d’ordre technique.

Lire plus

Une formation en sommellerie pour l’Horeca03 avril 2017

Une formation en sommellerie pour l’Horeca

La formation IWD Horeca: un service sur mesure à destination des restaurateurs.

Le service IWD HORECA est la formation des membres du personnel du secteur à la gestion et à la vente des vins. Il est adapté aux besoins et aux attentes des établissements qui n’ont pas la possibilité d’engager un sommelier. Le service IWD HORECA se compose de 3 formules.

  • FORMULE TAILLEVENT – Cours accélérés pour le personnel basé sur la carte des vins de l’établissement et une formation rapide aux services du vin (carafage, décantage à la bougie, etc.).
  • FORMULE ESCOFFIER – La formule précédente accompagnée de la création de fiches techniques pour chaque vin en carte (Accords mets/vins).
  • FORMULE BOCUSE – Les deux formules précédentes avec mise à jour complète de la carte des vins.

Lire plus

Revue historique de l’économie de la bière29 mars 2017

Revue historique de l’économie de la bière

L’origine de la bière n’est pas déterminée avec certitude. Celle-ci a pu être découverte en plusieurs endroits différents et de manière indépendante. Les plus vieilles traces remontent à 7.000 avant J.-C., en Chine. Le terme bière est alors à prendre avec des guillemets. Le produit ne ressemblait pas beaucoup à ce que nous avons l’habitude de consommer.

En Europe, la consommation des premières bières est défavorisée par l’expansion romaine. Les Romains privilégiaient le vin. L’histoire de la bière est en quelque sorte liée à celle du vin. Pour les Romains, la consommation de bière était le fait des barbares.

Après la chute de Rome, le commerce international, les migrations, les conquêtes politiques et les colonisations permirent une diffusion du savoir, notamment brassicole. Au XXIe siècle, la bière est la première boisson alcoolisée mondiale aussi bien en volume qu’en valeur. Sur le plan mondial, la consommation de bière en volume est six fois supérieure à celle du vin (2005).

Monastères et la bière au moyen-âge

L’empire de Charlemagne, qui se développe vers 800, construit beaucoup de monastères à travers l’Europe. Une grande partie d’entre eux organisent une brasserie. Les bières y sont brassées pour une consommation locale (voire interne) et n’ont aucune prétention commerciale. Les bières sont consommées par les moines eux-mêmes ou lors de fêtes religieuses. La bière était alors déjà considérée comme un lubrifiant social efficace lors de ces fêtes médiévales. Lire plus

Marché du vin en Belgique22 mars 2017

Marché du vin en Belgique

IWD, ce sont aussi des Master Class pour les professionnels comme les vignerons, les interprofessions, les organismes de défense et de gestion ou les agence de presse. Que ce soit à Bruxelles, en Wallonie ou en Flandres, Inter Wine & Dine viendra vous expliquer le marché du vin en Belgique.

Vendredi dernier, Fabrizio Bucella s’est rendu à Anvers pour présenter le marché du vin en Belgique à des vignerons, à l’occasion d’un évènement sur les vins d’Emilie-Romagne. Au programme : analyse de l’état du marché, trucs et astuces pour aider à mieux le pénétrer, chiffres clés, exemples concrets pour mieux comprendre, présentation des circuits de distribution, listes de contacts et de prospects intéressants.

Avec IWD, le marché du vin en Belgique n’aura plus aucun secret pour vous !

Vous aurez l’occasion d’assister à une présentation adaptée à vos besoins, de poser des questions précises selon votre situation et vos envies mais surtout d’avoir le point de vue objectif d’un professionnel ayant de l’expérience dans le domaine.

 

Fabrizio Bucella présente le marché du vin en Belgique à des vignerons

Lire plus

Fabrizio Bucella à l’Académie Royale de Belgique le 14 mars17 février 2017

Fabrizio Bucella à l’Académie Royale de Belgique le 14 mars

C’est à un évènement exceptionnel que nous vous convions le mardi 14 mars de 17h à 19h. Fabrizio Bucella, professeur à l’Université Libre de Bruxelles, directeur Inter Wine & Dine, y présentera un exposé original :

Vin les coulisses de l’histoire

Ce cours est donné dans le cadre du prestigieux Collège Belgique sous la responsabilité académique de Lambros Couloubaritsis.

Après le cours-conférence, les membres de l’assistance auront le plaisir de déguster quatre crus prestigieux.

Le vin fascine, le vin excite, le vin interroge. Lors de ce cours-conférence, nous allons explorer cinq épisodes où le vin joue le rôle d’acteur majeur, secret ou pas, de changements qui se sont opérés.

  1. LIRE l’article « Fabrizio Bucella, physicien, œnologue ou la passion des sens et du sens ! » sur le site de l’Académie Royale de Belgique
  2. LIRE l’article que Vitisphère a consacré au cours-conférence de Fabrizio Bucella

1. Vin et spiritualité
À l’époque de Platon, le vin est lié à la recherche de la vérité. Que représente l’ivresse pour les philosophes antiques ? Pourquoi Platon s’en méfie-t-il? Comment peut-on la dompter? Lire plus

Prochaines activités IWD20 janvier 2017

Prochaines activités IWD

Classe de maître IWD sur les vignobles Reybier le vendredi 10 février à 18h30

Raphaël Reybier, domaines Reybier, notamment Cos d’Estournel, GCC 1855 à Saint-Estèphe, Bordeaux, présentera les domaines de leur propriété. S’en suivra une dégustation exceptionnelle:
– Champagne Michel Reybier ;
– Domaine Hetszolo, Tokaj, 5 Puttonios, 2008 ;
– Les Pagodes de Cos, AOC Saint-Estèphe, 2011 (2d vin);
– Château Cos d’Estournel, AOC Saint-Estèphe, 2006 (1er vin).
Achetez vos places (en partenariat avec Fabrice Krier et la Tache de Vin)

Classe de Maître IWD sur les champagnes le mercredi 15 février à 19h00

Notre orateur du jour, Mr Grégoire Van den Ostende, Directeur du Bureau Champagne Benelux, nous fera voyager à travers la région la plus prestigieuse en matière de vins effervescents en nous faisant découvrir un panel composé de pas moins de 5 champagnes. Lire plus

Une vinographie des défauts du vin03 janvier 2017

Une vinographie des défauts du vin

Les éditions Hachette ont sorti de presse un ouvrage fort bien fait qui présente le vin en cent dessins et schémas. Tous les étudiants en oenologie (IWD1, IWD2) et les amateurs de la dégustation du vin y trouveront matière intéressante (Hachette Vin, 14,95 euros).

La classification des défauts du vin est particulièrement bien faite. Voici, selon les auteures Fanny Darrieussecq et Mélody Denturck, les six principaux défauts du vin.

  • Brettanomyces. Apparition de la levure Brettanomyces pendant la vinification, souvent due à des problèmes d’hygiène dans les chais. Arômes associés : animal, écurie.
  • Acidité volatile. La bactérie acétique contenue dans le vin produit de l’acide acétique. On parle d’acescence ou de piqûre acétique. Arômes associés : vinaigre, dissolvant, vernis à ongle.
  • Goût de bouchon. Présence de la molécule TCA dans le bois, notamment le bouchon de liège, affectant le goût du vin. Arômes associés : moisi, carton mouillé.
  • Lire plus

Fêtes de fin d’année avec IWD09 décembre 2016

Fêtes de fin d’année avec IWD

En vrac, quelques petites nouvelles de votre école d’oenologie et de dégustation de vin.

Offrez un cours d’oenologie

Pour les fêtes de fin d’année, offrez un bon cadeau avec un cours d’oenologie IWD. Notre équipe a mis au point un magnifique coffret, emballé dans une matière luxueuse. Il ornera dignement votre sapin. En outre, vous recevrez un bon au format pdf avec le voucher.

  • Qu’y a-t-il dans le tube ? Un verre à dégustation pardi ! Protégé dans son coffret, il pourra vous accompagner partout et en tout lieu. L’outil indispensable pour l’amateur de vin.
  • Qu’y a–t-il dans le voucher ? Un bon cadeau tout à fait personnalisable, il peut contenir un cycle IWD complet, comme une séance de dégustation à domicile ou encore un cours particulier pour deux personnes.
  • Réductions IWD

    Sur présentation de la carte d’étudiant en ordre de validité, plusieurs commerces font une réduction IWD (10 %). N’hésitez pas à vous rendre chez nos partenaires pour acheter vos bouteilles de fêtes. Lire plus

    Jacky Rigaud et la dégustation géo-sensorielle02 novembre 2016

    Jacky Rigaud et la dégustation géo-sensorielle

    Le psychologue et écrivain Jacky Rigaud est connu pour ses recherches sur la vigne, le vin et le terroir. Il est aussi un grand promoteur de la dégustation géo-sensorielle. La dégustation géo-sensorielle, c’est prendre conscience de l’influence de l’environnement sur le dégustateur (voir la photo de la dégustation dans les vignes).

    Une approche alternative de la dégustation

    « L’industrie du vin, qui a fait de ce dernier un produit agro-alimentaire, un vin technique, de cépage et de marque, a simplifié la dégustation avec l’analyse sensorielle, ignorant la pratique millénaire de la dégustation géo-sensorielle du gourmet. Ce livre est destiné à ramener sur le devant de la scène cette dégustation, longtemps pratiquée avec le « tastevin », dégustation qui privilégie le toucher de bouche, la texture, la consistance, la souplesse, la viscosité , la minéralité… autant de descripteurs qui permettent d’apprécier les vins de terroir, les « vins de lieu », que l’on aime à « taster » plutôt que de « tester », à goûter plutôt qu’à consommer… » [Extrait du quatrième de couverture de l’ouvrage La dégustation géo-sensorielle, Terres en vue, 2012]. Lire plus

    Les principes de la dégustation23 octobre 2016

    Les principes de la dégustation

    Lors des cours Inter Wine & Dine, trois éléments essentiels reviennent sur le principes de la dégustation. (1) Le triangle de Vedel ; (2) la rétro-olfaction et (3) la persistance aromatique intense (PAI). Tentative de synthèse en texte, images et même vidéo pédagogique au bas de cet article.

    1. Le Triangle de Vedel

    Au départ, André Védel tentait de définir la notion d’équilibre d’un vin. « Un grand nombre de qualificatifs d’équilibre étant en rapport étroit avec les composantes d’acidité, d’astringeance et de moelleux, il a paru heureux d’essayer de les situer dans des coordonnées de grandeurs de ces caractères. Il ne s’agit bien entendu pas d’en donner des mesures exactes, mais de situer les qualificatifs les uns par rapport aux autres dans un système qui image les grandeurs relatives de leurs composantes de base » (Essai sur la dégustation des vins, A. Vedel, G. Charles, P. Charnay, J. Tourmeau, S.E.I.V., 1972). Lire plus