Santé

En France, le Haut Conseil de la santé publique a publié un rapport qui ne met pas la consommation d’alcool parmi les causes principales de mortalité.

La France affiche le taux de mortalité par maladies cardiovasculaires le plus bas d’Europe, mais conserve cependant une consommation importante d’alcool et de tabac, selon un rapport (PDF) du Haut Conseil de la santé publique, qui souligne les forces et les faiblesses du pays.

La mortalité par affections respiratoires chroniques est également largement en dessous des moyennes européennes et la France se situe parmi les pays de l’Union européenne où la mortalité directement liée à l’usage de drogue est la moins élevée, selon ce document.

La France affiche le taux le plus bas d’Europe pour la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires, pour les deux sexes. Les écarts sont considérables avec les pays qui ont les taux les plus élevés, comme la Bulgarie, la Roumanie et les pays baltes.

Lire l’article complet sur le site du Monde.fr