Actualités

Quand Starck ou Wilmotte transforment les chais bordelais en oeuvres d’art technologiques07 avril 2017

Quand Starck ou Wilmotte transforment les chais bordelais en oeuvres d’art technologiques

Par AFP

Bordeaux – Jean Nouvel au Château La Dominique, Christian de Portzamparc à Cheval Blanc, Philippe Starck aux Carmes Haut-Brion… Célèbres ou moins en vue, des architectes transforment les chais bordelais des grands crus en oeuvres d’art, bijoux technologiques et esthétiques à la renommée internationale.

Les deux derniers-nés, les chais des Châteaux Beychevelle et Kirwan, grands crus classés dans le Médoc, viennent d’être inaugurés à l’occasion des primeurs, un système unique de vente à Bordeaux rassemblant cette semaine des milliers de professionnels du vin, des États-Unis à la Chine.

« C’est une course aux armements. Il y a une image à donner, un dynamisme à montrer, quelque chose de neuf« , observe le directeur général du Château Beychevelle (groupes Castel et Suntory), Philippe Blanc, soulignant que la motivation première reste d’ordre technique.

Lire plus

Une formation en sommellerie pour l’Horeca03 avril 2017

Une formation en sommellerie pour l’Horeca

La formation IWD Horeca: un service sur mesure à destination des restaurateurs.

Le service IWD HORECA est la formation des membres du personnel du secteur à la gestion et à la vente des vins. Il est adapté aux besoins et aux attentes des établissements qui n’ont pas la possibilité d’engager un sommelier. Le service IWD HORECA se compose de 3 formules.

  • FORMULE TAILLEVENT – Cours accélérés pour le personnel basé sur la carte des vins de l’établissement et une formation rapide aux services du vin (carafage, décantage à la bougie, etc.).
  • FORMULE ESCOFFIER – La formule précédente accompagnée de la création de fiches techniques pour chaque vin en carte (Accords mets/vins).
  • FORMULE BOCUSE – Les deux formules précédentes avec mise à jour complète de la carte des vins.

Lire plus

Revue historique de l’économie de la bière29 mars 2017

Revue historique de l’économie de la bière

L’origine de la bière n’est pas déterminée avec certitude. Celle-ci a pu être découverte en plusieurs endroits différents et de manière indépendante. Les plus vieilles traces remontent à 7.000 avant J.-C., en Chine. Le terme bière est alors à prendre avec des guillemets. Le produit ne ressemblait pas beaucoup à ce que nous avons l’habitude de consommer.

En Europe, la consommation des premières bières est défavorisée par l’expansion romaine. Les Romains privilégiaient le vin. L’histoire de la bière est en quelque sorte liée à celle du vin. Pour les Romains, la consommation de bière était le fait des barbares.

Après la chute de Rome, le commerce international, les migrations, les conquêtes politiques et les colonisations permirent une diffusion du savoir, notamment brassicole. Au XXIe siècle, la bière est la première boisson alcoolisée mondiale aussi bien en volume qu’en valeur. Sur le plan mondial, la consommation de bière en volume est six fois supérieure à celle du vin (2005).

Monastères et la bière au moyen-âge

L’empire de Charlemagne, qui se développe vers 800, construit beaucoup de monastères à travers l’Europe. Une grande partie d’entre eux organisent une brasserie. Les bières y sont brassées pour une consommation locale (voire interne) et n’ont aucune prétention commerciale. Les bières sont consommées par les moines eux-mêmes ou lors de fêtes religieuses. La bière était alors déjà considérée comme un lubrifiant social efficace lors de ces fêtes médiévales. Lire plus