Actualités

Rentrée académique 2017 : Nouveautés et calendrier24 mai 2017

Rentrée académique 2017 : Nouveautés et calendrier

Pour la rentrée prochaine, Inter Wine & Dine a prévu du nouveau. IWD donne le choix aux étudiants de venir assister aux cours en semaine le jeudi à 19H ou, en weekend, le samedi à 14H.

Pour consulter le calendrier des prochains cycles IWD, cliquez ici.

Autre nouveauté. IWD a choisi deux nouveaux lieux pour le déroulement des séances – la Salle Henri de Kerckheer pour les cours du jeudi et le restaurant Le Classico pour ceux du samedi. Le premier est une belle salle située à proximité de Flagey. Le second est situé dans le quartier d’Ixelles et propose un cadre décontracté. Ces lieux sont réservés exclusivement pour IWD lors des cours.

Voici les adresses :

  • Salle Henri de Kerckheer : Chaussée de Vleurgat 23, 1050 Ixelles (accès par la porte située à gauche de la Mutualité, salle située au fond du couloir)
  • Le Classico : Avenue Emile de Beco 25, 1050 Ixelles

Lire plus

Dégustation de vins modifiés12 juin 2017

Dégustation de vins modifiés

Lors de la 4e séance du cycle IWD1, les étudiants ont l’occasion de déguster un vin un peu particulier : un vin blanc à l’équilibre modifié. Expérience sensorielle IWD.

L’équilibre d’un vin blanc sec repose sur deux composantes : les duretés et les rondeurs. Parmi les duretés les plus courantes, il y a l’acidité. Les rondeurs les plus fréquentes se composent de l’alcool lui-même et d’une (faible) quantité de sucre résiduel.

Lorsqu’on examine un vin blanc, il est intéressant de noter si son équilibre tend vers les duretés ou vers les rondeurs. L’étudiant doit évaluer si la fraicheur est une caractéristique principale ou, au contraire, si le vigneron a décidé de garder un peu de sucre pour favoriser les rondeurs. C’est là que l’expérience proposée par IWD prend tout son sens pédagogique. Lire plus

Grands Bourgognes au cycle IWD329 mai 2017

Grands Bourgognes au cycle IWD3

Le cycle IWD3 est une opportunité peu commune pour nos étudiants de déguster des crus plus prestigieux les uns que les autres. Un article d’Arnaud Laconte, assistant-professeur IWD.

La séance de ce 17 mai consacrée aux bourgognes rouges ne déroge pas à la règle. Bilan avec une question en tête : « Que faut-il retenir de ces flacons prestigieux ? »

La liste

Qui dit bourgogne rouge, pense immanquablement aux grands crus de Nuits. La dégustation avait prévu également deux outsiders en côte de Beaune (dont un en biodynamie). Tous les millésimes étaient prêts à boire en 2017.

  1. AOC côte de nuits-villages (magnum) Désertaux-Ferrand 2009
  2. AOC marsannay BIODYNAMIE Domaine Sylvain Pataille La Montagne 2012
  3. AOC gevrey-chambertin BIODYNAMIE Domaine Trapet père et fils 2009
  4. AOC pommard Sébastien Magnien 2013
  5. AOC beaune 1 er cru Hospices de Beaune Cuvée Rousseau-Deslande 2012
  6. AOC chapelle-chambertin Louis Jadot 2011

Lire plus

Selon les chercheurs, la levure de terroir n’existerait pas24 mai 2017

Selon les chercheurs, la levure de terroir n’existerait pas

Par Vitishpère

Le débat sur la fermentation spontanée des vins fait rage. Souvent on entend les défenseurs des levures traditionnelles, naturelles, ou indigènes. Alexandre Abellan, en spécialiste, laisse la parole aux chercheurs qui donnent une approche plus nuancée du phénomène. L’article complet est disponible sur le site Vitisphère

Lors d’une conférence, en avril 2014, sur les micro-organismes indigènes du vin, organisée par l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, différents enseignants-chercheurs ont corrigé plusieurs idées reçues sur la flore fermentaire auprès de nombreux œnologues venus les écouter.

La première conclusion concerne la période de fermentation alcoolique spontanée. Les chercheurs ont constaté qu’il n’y avait pas de phénomène de domination d’une seule souche de Saccharomyces cerevisisiae mais plutôt un phénomène de cohabitation de plusieurs souches présentes significativement. Lire plus