Vins jaunes clavelinés 2015

Le Jura est surtout connu pour son vin jaune qui ne fait pourtant que 4% de la production du vignoble jurassien. Dans l’article, vous trouverez la description des différents vins produits dans cette région.

Les vins Blancs du Jura

Deux grands types de vins blancs se partagent la production : les vins blancs floraux et les vins blancs tradition. Les vins blancs floraux sont essentiellement produits à partir du cépage chardonnay cultivé dans le Jura depuis le Xè siècle mais aussi du cépage savagnin. Cépage tardif introduit dans le Jura au temps des croisades et provenant probablement d’Autriche ou de Hongrie. Le terroir jurassien lui donne un lieu d’expression exceptionnel, minéral et ample.

  • Le savagnin, cépage exigeant et autochtone à l’origine du vin jaune. En blanc il est principalement vieilli sans outillage, ce qui lui permet d’acquérir ses arômes de noix caractéristiques des blancs tradition.
  • Le chardonnay, vinifié classiquement en pratiquant le ouillage il arbore une robe jaune claire, brillante et limpide, laissant entrevoir des éclats argentés. Avec ses senteurs d’aubépine et de tilleul, de fruits jaunes ou de fruits exotiques, ce cépage est souvent assemblé au Savagnin, ou légèrement vieilli sous voile lui aussi. Il devient alors un élégant blanc tradition.

Lire aussi :

Les vins Rouges du Jura

Les vignerons jurassiens complantaient les vignes et assemblaient les trois cépages rouges du Jura pour profiter de leurs atouts respectifs. Ces cuvées expriment la signature de chaque maison. Plus récemment les vignerons se sont orientés vers l’expression individuelle de chacun des cépages.

  • Le trousseau, rouge rubis intense, des reflets limpides rappelant la cerise, la robe du Trousseau séduit. Au nez, des arômes de fruits rouges et noirs sauvages comme la fraise, la mûre ou la prunelle s’ajoutent aux notes épicées, légèrement poivrées. Il offre des tanins souples et délicats. Ses grains d’un noir intense donnent un vin rond, charpenté et de longue garde.
  • Le poulsard, aussi appelé ploussard à Pupillin. Ses vinifications varient du rosé de saigné rose clair au rouge de macération à la robe éclatante. Le nez est assailli de douceur grâce aux arômes délicats et aux accents épicés. La bouche est complexe et s’enrichit avec l’âge.
  • Le pinot noir, sa robe profonde annonce toute la puissance des vins de caractère. Ses parfums vont de la framboise au cassis. L’attaque en bouche est vive avec une large palette d’arômes et le tanin est velouté et soyeux. Le Pinot noir, un talentueux challenger.

La procession des Ambassadeurs du vin jaune lors du repas de la filière, le dîner vigneron inaugural, qui s’est à Arbois le 30 janvier 2015

Le vin de Paille

Il peut être issu des cépages savagnin, trousseau, chardonnay et poulsard. Les raisins sont placés sur des lits de paille, des claies ou suspendus sur des fils pendant minimum 6 semaines avant d’être pressés. Puis, il faut attendre 3 années en tonneaux pour que le vin déploie ses arômes de fruits confits, pruneau, miel, caramel, orange confite, prune, coing, ananas et datte. La robe arbore une subtile couleur ambrée.

Le macvin du Jura

Il est une mistelle constituant l’apéritif vigneron traditionnel connu depuis le XIVème siècle. Il appartient à la famille des vins de liqueur. Il est obtenu à partir de jus de raisin non-fermenté, les moûts, auxquels on ajoute un tiers de Marc du Jura. Son élevage dure 14 mois minimum en fûts de chêne. Les 5 cépages peuvent entrer dans sa composition.

Le macvin blanc offre des arômes de mirabelle, de pruneau cuit et de fruits confits. Le macvin rosé quant à lui dévoile des notes de griotte et de pruneaux.

Les crémants du Jura

La majorité des crémants du Jura est élaboré avec du chardonnay, mais tous les cépages sont autorisés. Les crémants du Jura blancs dévoilent des saveurs florales d’aubépine, de fleur de sureau et de fruits à chair blanche. Les crémants du Jura rosés révèlent des notes de petits fruits rouges.

Le vin jaune

Le savagnin est l’unique cépage du vin jaune. Sa robe est couleur or, lumineuse, brillante et intensément nuancée. Le nez offre une grande palette d’arômes : noix, épices, fruits secs, notes florales. Le vin jaune peut être produit sous les quatre appellations : château-chalon, arbois, l’étoile et côtes-du-Jura.

Télécharger le palmarès complet du 19e clavelinage 2015