Paulée de Marsannay

L’AOC Marsannay fête ses 30 cette année. Quelle meilleure occasion pour célébrer cet anniversaire symbolique que la sixième édition de la Paulée de Marsannay ? IWD s’y est rendu pour vous, voici ce que nous en avons retenu.

L’appellation Marsannay est la plus septentrionale des appellations communales de la prestigieuse Côte de nuits en Bourgogne. À seulement 10 km au sud de Dijon, elle ouvre la route vers Nuits-Saint-Georges dans le prolongement de ses réputées consœurs qui sont, entre autres, Fixin, Gevrey-chambertin et Chambolle-Musigny.

Soucieux de valoriser au mieux leur terroir d’exception, le village de Marsannay-la-Côte porte depuis 30 ans des parcelles en appellation communale. Dans la plus pure tradition bourguignonne, cette AOC qui produit principalement du rouge utilise le pinot noir en rouge et le chardonnay en blanc. Le pinot blanc y est également autorisé.

La Paulée de Marsannay

La Paulée est la fête vigneronne biennale qui se déroule dans les caves du château de Marsannay pendant laquelle chaque vigneron participant se fait un plaisir de faire découvrir ses dernières productions à un ensemble de convives triés sur le volet, principalement des professionnels du secteur.

À l’image de sa grande sœur, la Paulée de Meursault, la fête est enjouée et l’accent est mis sur la convivialité. Les bancs bourguignons successifs contribuent à cette ambiance particulière.

Convivialité et partage

Le maître mot de la soirée était le partage. Le concept de service du vin est particulièrement sympathique : chaque vigneron ou convive apporte des « cartouches » et les propose à déguster. C’est alors un ballet incessant de rencontres et de découvertes. Les vins se suivent et ne se ressemblent pas.

Bon nombre d’appellations y sont représentées, depuis les régionales jusqu’au grands crus. L’idée unique fût de laisser une table libre pour y déposer les bouteilles entamées de sorte que si vous le souhaitez, vous pouvez déguster un échantillon éclectique d’appellations bourguignonnes sur une même table, à discrétion.

Les petits plats dans les grands

Un soin tout particulier fût accordé au repas. Au-delà du menu cinq services, c’est surtout les opportunités d’accord mets-vins qui rendent l’exercice intéressant. Avec 5 verres en parallèle, il vous est possible d’accorder au mieux tel plat avec le vin de votre choix ce qui ouvre à la discussion et aux débats d’esthètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Inscrivez-vous à notre newsletter!